Option Cinéma et Audiovisuel

Le lycée Flora Tristan offre aux élèves de Noisy-le-Grand et du secteur la possibilité de suivre l’enseignement de l’option facultative Cinéma et Audiovisuel (CAV).

Comme les autres enseignements artistiques dispensés dans les lycées (arts plastiques, théâtre, musique, arts appliqués), l’enseignement du cinéma et de l’audiovisuel est d’abord une option d’ouverture culturelle. Elle permet aussi aux élèves d’ acquérir des connaissances (histoire du cinéma, des genres, analyse de séquences…) et des compétences pratiques et artistiques. Les élèves apprennent à travailler en équipe, à développer leur esprit critique et à faire preuve d’autonomie : c’est ainsi qu’ils réalisent ce qui constitue, pour la plupart, leur premier film !

 Comment cet enseignement est-il organisé au lycée Flora Tristan ?

Cette option bénéficie d’un partenariat avec une riche structure culturelle : la Ferme du Buisson, 4 allée de la Ferme, à Noisiel. Ce partenariat nous offre de multiples opportunités : rencontres avec des professionnels du cinéma, lieux de tournage, projections de films, liés l’actualité ou bien au thème étudié en classe, expositions… Elle nous permet aussi d’enrichir l’encadrement pédagogique puisque des intervenants professionnels viennent animer des stages, proposer des activités et encadrer les élèves : il s’agit de Wilfried Jude et Olivier Cella, respectivement réalisateur et monteur. Chaque année enfin, la Ferme du Buisson organise une projection publique, sur grand écran, des films réalisés par les élèves.

Notre partenaire : http://www.lafermedubuisson.com

Un enseignement de cinéma-audiovisuel est proposé en classe de seconde dans le cadre des enseignements d’exploration ou dans le cadre des options facultatives de seconde (2 heures hebdomadaires quelque soit le cas de figure). En explorant la notion de plan, au coeur du programme de seconde, les élèves acquièrent les rudiments du langage cinématographique et apprennent à les mettre en pratique en tournant quelques courtes séquences.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, cet enseignement d’exploration offre cette particularité de pouvoir être poursuivi en première et terminale, dans toutes les séries, à raison de 3 heures hebdomadaires, dans le cadre d’une option facultative. Il s’agit de groupes mixtes premières-terminales où les premières jouent surtout un rôle d’assistant des terminales qui préparent une épreuve orale pour le baccalauréat (coefficient 2 quelle que soit la série, seuls sont pris en compte les points au-dessus de la moyenne).

Chaque année, le professeur en charge de ce niveau propose un thème qui devra servir de base au court métrage que les élèves devront réaliser en groupe et qui constituera un des éléments de leurs dossier de baccalauréat.

Les élèves bénéficient pour réaliser leur film de l’aide des intervenants professionnels et de matériel professionnel (logiciels professionnels pour le montage et les effets spéciaux, caméras et camescopes, accessoires pour l’éclairage, le son, etc.)

Cette année, les élèves ont pu rencontrer Julie Roué, auteur de la musique de Jeune Femme, de Leonor Serraille, film primé à Cannes en 2017 (Caméra d’Or). Ce fut une rencontre riche d’enseignements et l’occasion de découvrir quelques aspects très concrets de quelques métiers du cinéma.

Pour résumer, cette option:

  • permet d’étudier le langage des images et des sons ainsi que la découverte des métiers du cinéma et de l’audiovisuel.
  • constitue un enseignement de 2 heures en seconde et 3 heures en première et terminale.
  • est évaluée au baccalauréat, sous la forme d’un oral, coefficient 2 toutes séries, seules comptent les notes au-dessus de la moyenne.